Jean Rigolejaune

Street ARTiviste

Le vrai coût de la fast fashion.

24 avril 2021.

Vêtement, tongs, acrylique et gesso sur cire.

Carousel imageCarousel image

Il y a 8 ans s'effondrait le Rana Plaza, un immeuble bangladais abritant des ateliers de confection textile travaillant pour différentes marques internationales de vêtements. Au moins 1138 morts et 2500 blessés.

Depuis, les marques de prêt-à-porter axent leurs publicités sur le développement durable et responsable, pour tenter de faire oublier leurs responsabilités vis-à-vis de :

  • l'augmentation, en l'espace de 15 ans, de 60% de la consommation occidentale de vêtements,

  • la production, chaque année, de 150 milliards de vêtements, dont près de 60% finissent en incinérateur ou en décharge dans l’année suivant leur production,

  • l'émission de plus de 8% des gaz à effet de serre au niveau mondial,

  • l'utilisation de 20 à 25% des composés chimiques produits dans le monde,

  • la pression colossale exercée sur les usines de production, et les pratiques d'achat inacceptables, qui creusent les inégalités.

Cette installation vient illustrer le caractère destructeur de nombreuses entreprises de la mode, deuxième industrie la plus polluante au monde, et l'une des moins éthiques.

N'oublie pas les autres Vivants.

(Série d'installations de sculptures dans la rue).

2021.

Acrylique et gesso sur cire et bois.

Alors que notre monde s'urbanise dans des villes anthropocentrées, rappeler que nous cohabitons sur Terre avec d'autres Vivants devient essentiel. Une cohabitation qui ne devrait plus être un rapport utilitariste de prédation ou d'exploitation, mais une relation de soin et de partenariat.

Chouette hulotte

Pic vert

Carousel imageCarousel imageCarousel imageCarousel imageCarousel imageCarousel imageCarousel imageCarousel image